Création d'un logo pour une traductrice indépendante

Marlène Paint a souhaité développer une identité de marque qui met en avant sa démarche éthique

2016

Conception du logo

Le logo explore un signe de ponctuation composé, le point-virgule, dont la forme a été stylisée afin de mettre en avant la rondeur et la dynamique de la virgule élancée qui porte le point. Le signe s'avance dans un bloc rectangulaire uni qui constitue la page que le point-virgule marque de son empreinte, ou encore le texte dont il est un élément fonctionnel.

Cette entrée du signe dans le document est traduite par le jeu des pleins et des vides, créant un effet de négatif ou de miroir déformant. On lit donc clairement la transformation opérée par le symbole au moment même où il passe dans le document. On y verra une représentation du travail de traduction et de la transformation qu'il suppose : à la fois équivalent et pourtant nouveau, car reconstruit dans une autre langue.

Texte et baseline

L'ensemble reposant sur des lignes courbes permettant une lecture fluide et immédiate du logo, il a été décidé de l'asseoir sur une base solide. Ainsi, le nom de la société a été placé en dessous, à l'horizontale, pour délimiter une composition centrée et équilibrée.

La police de caractères Playfair Display, présente la vigueur caractéristique des typographies avec sérif, tout en proposant des lettres très fines et des déliés prononcés. On trouve donc un bon équilibre entre une identité professionnelle sérieuse et un parti-pris esthétique discret mais assumé.

Habillage et déclinaisons

De par le processus de création, le logo est fondamentalement monochrome. Il peut être mis en valeur sur un cartouche de couleur au format portrait et aux bords arrondis selon un ratio d’environ 3 % de la largeur du bloc.